Maman,

Aujourd’hui, tu souffles ta 69° bougie !

bogato-8

Si le blanc n’avait pas pris ses aises sur ta crinière, on aurait du mal à croire que ton 70° printemps se profile à l’horizon. Les rides ont épargné ton joli visage. Malgré le temps, on peut toujours apercevoir la « plus belle fille du village » que Papa à épouser il y a presque 50 ans.

Bien que je ne te l’ai jamais dit, je t’admire, tu sais. Pour moi, tu incarnes l’amour, au sens maternelle du terme, et le courage !

Après avoir grandi sous la dictature de Salazar, tu as quitté famille et patrie pour nous offrir une vie meilleure, dans un pays que tu ne connaissais pas, qui parlait une langue que tu ne connaissais pas plus. Tu n’as pas compté les heures pour que nous ne manquions de rien, soyons scolarisé dans les meilleures écoles de la ville pour nous donner une chance, à chacun d’entre nous, de devenir « quelqu’un ».

Tu as fait face à la perte de ton premier enfant, puis au handicap du second et, enfin, tu m’as soutenu lors de mes combats contre deux cancers sans jamais baissé les bras ou perdre ton légendaire sourire. Ca force le respect !

Même si tu as tout sacrifié pour nous, nos rapports sont souvent difficiles. Attachée à tes principes et tes valeurs, tu pratiques une tolérance 0 envers tes proches. A mon grand regret, ça nous a souvent éloigné. Au lieu des cris et des reproches, j’aurais aimé avoir ton soutien lorsque j’ai décidé de m’installer avec Jules, un brasseur/patron de bar/caviste à bière hors des liens sacrés du mariage… Et dans le non respect de tes convictions et croyances.

Malgré les cris, les larmes, les reproches et, parfois, la dureté de tes mots, de tes insultes, tu as toujours été là pour moi, dans les moments difficiles. Pour ça, je ne peux que t’être reconnaissante et te dire merci.

Et, en ce jour si particulier, je tenais à te souhaiter un

TRES JOYEUX ANNIVERSAIRE MAMAN !

Crédit photo : Deedee

Publicités

Home Sweet Home

Rentrée. Chez moi, chez nous. Retrouver nos chats. Le retrouver Lui. Sentir ses bras autour de moi. Me dire que c’est bon d’être à la maison.

Sortir. Aller au pub. Retrouver les copains. Se montrer nos photos de vacances autour d’une pinte de Guinness. Être heureux de se retrouver. Profiter des derniers instants de répis avant la rentrée.

Ressentir le manque de ceux que j’ai laissé derrière moi. Mais sourire quand même. Malgré la tristesse. Malgré la grisaille. Malgré la fin de ces vacances si reposantes…

tumblr_mvmbekmP4n1rr2hino1_500

Crédit photo : Tumblr

Postcard from… #2

Olá,
Les vacances touchent à leur fin et je sens déjà que les journées allongées sur une serviette de plage, sous un soleil brûlant vont terriblement me manquer.
Mais la vie est cruelle et l’heure des « au revoir, à l’année prochaine » à déjà sonné.
Bien trop vite, je serais de retour parmi vous.
Je vous embrasse,
Elie

IMG_7580

Photos non libre de droits !

Start

Arrêter, recommencer. Arrêter, recommencer. Arrêter, recommencer. Encore et toujours. C’est une boucle sans fin !

Le fait est que l’écriture me manque. Vous lire me manque encore plus. Alors, je recommence. Encore !

Tiendrai-je une semaine ? Un mois ? Une année ? Qu’en sais-je ! L’avenir nous le dire… Mais j’espère que vous serez là 😉

tumblr_n6ghjw3TH91r3kjq4o1_500

xxx